Bloc-notes

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Libye & droits de l'homme

, 10:06 - Lien permanent

Ainsi, la Libye salue sa "victoire éclatante" à l'Onu. Elle le peut (comme l'ensemble des pays arabo-musulmans, au milieu des années soixante-dix, après l'incident que je rappelais samedi 18).

Comme l'écrit un journal canadien, "une année durant, l'un des plus notables pourfendeurs des droits de l'homme va présider la Commission des droits de la personne des Nations Unies. Il s'agit de la Libye. Que ce pays accède à ce poste revient à abaisser la torture et autres horreurs au statut d'un banal fait divers".

Oui, car la lybienne Najat Al-Hajjaji a été élue pour un an présidente de la 59e Commission des droits de l'homme de l'ONU. On se demande s'il faut réagir par la stupeur ou l'éclat de rire... La Libye du "colonel" Khadafi promue au rang de scrupuleuse gardienne des droits de l'homme...

Bon, non seulement les pays que vous savez nous bottent les fesses, mais encore nous leur disons merci. Il n'y a que ces salauds d'Amerlocs pour avoir répliqué au dit colonel, dans la nuit du 14 au 15 Avril 1986, en lui balançant quelques chapelets de bombes. Apparemment, la leçon n'a pas suffisamment porté, puisque deux ans plus tard, c'était le crash de Lockerbie, en Écosse. Et le colonel est à présent le héraut des droits de l'homme.

Que penseraient de nos silences complices les 270 morts de Lockerbie ?

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet