Bloc-notes

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Ils s’en foutent, de la République...

, 10:58 - Lien permanent

Comme s'il n'y en avait pas assez avec la médiatisation de la plainte de la Grande Mosquée de Paris contre Michel Houellebecq et ses propos "très graves" [sic] issus de son dialogue avec Michel Onfray ("deux penseurs stars de l’extrême-droite qui se lâchent" a-t-on pu écrire par ailleurs sur ces deux personnes de bonne foi), voilà qu'on nous remet sur le tapis une nouvelle polémique, peut-être plus dure encore que celle qui touche l'auteur de "Soumission". À cet égard, il est sans doute opportun de rappeler que cet écrivain, déjà attaqué il y a vingt ans par plusieurs associations islamiques pour "provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence […] et injure envers un groupe de personnes en raison de leur appartenance à une religion déterminée, en l’espèce, l’Islam", avait été relaxé - plus exactement je crois, les dites associations avaient été déboutées (à l'audience, Houellebecq avait, entre autres, déclaré : "Je n'ai jamais manifesté le moindre mépris pour les Musulmans, mais j'ai toujours autant de mépris pour l'Islam"). Qu'en sera-t-il, cette fois ?

Lire la suite...

La leçon de foutebaulle

, 08:28 - Lien permanent

Cela faisait pas mal de temps que mon blog, non seulement n'était plus alimenté, mais également n'était plus accessible, à cause de je ne sais quel bug (si, je sais, mais ce serait tellement long - et oiseux - à décrire/expliquer. L'informagique, c'est en vérité si fragile, malgré  qu'on en ait...).
Réparations pénibles après pénibles réparations, ce fichu blog semble à nouveau accessible - mais je voudrais me trouver, et ce n'est pas le cas, à proximité d'un morceau de bois pour conjurer le mauvais sort.

Lire la suite...

Faut pas trop pousser, tout de même !

, 05:36 - Lien permanent

Hier matin, j'écoutais sur RTL un "bébé-Chirac", la dame Pécresse (née à Neuilly...), tout énamourée de nous rapporter (et je pense que de sa part, c'était assez sincère) ses années auprès de Chirac. Et Chirac parlant le russe par ci, et Chirac complétement amoureux de la grande civilisation japonaise par là. Sur ce point au moins, halte là ! Car si les années 1920-1946 ont été fertiles en atrocités et en massacres inouïs, ce sont quand même les Japs qui ont tenu le pompon, loin devant Hitler ou Staline. Il faut quand même le rappeler, et je suis sûr qu'en Asie, par exemple du côté de la Chine ou de la Corée, pour ne rien dire des Philippines, on ne l'a pas oublié. Mais au-delà du témoignage de l'actuelle présidente du conseil régional d'Île-de-France (et je crois vraie aussi l'émotion de Jean-Louis Debré, parlant de son "ami"), quel déluge dégoulinant de panégyriques, à croire que les nécrologies étaient prêtes depuis longtemps : le journaleux flaire l'agonie, comme le vautour perché sur son arbre attend la fin proche de son futur repas.

Lire la suite...

Vive la défaite !

, 02:44 - Lien permanent

Hier au soir, pas de manifestations intempestives, pour ne pas dire gueulardes, aux alentours de onze heures : j'en ai conclu que nous allions peut-être voir s'éloigner l'incroyable martèlement publicitaire autour du football féminin en général, et surtout de l'équipe de France en particulier, tintamarre que n'eût pas désavoué la Propagandastaffel, tant l'impossibilité d'y échapper était manifeste.

Lire la suite...

D'un philopède et de ses zélateurs

, 10:27 - Lien permanent

Les hasards d'une vente de livres "déclassés", d'une bibliothèque municipale, me rendirent maître et possesseur du premier tome du Journal de Gabriel Matzneff (années 1953-1962. Sauf erreur, l'auteur a publié au moins treize volumes de son Journal...). Et si j'utilise le passé simple du mode Indicatif, c'est pour marquer le long intervalle de temps qui s'est écoulé entre cet achat et sa lecture. Que dirai-je de cette lecture, dès l'abord ? Essentiellement ma honte teintée d'horreur.

Lire la suite...

- page 1 de 179