Bloc-notes

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Islamisation

, 08:01 - Lien permanent

Un train, un soir, et près de quatre heures de retard (Remboursez !). Alors, j'en viens à éplucher Le Figaro, habilement glissé sur tous les sièges, avant le départ.

Et j'y trouve une lettre de lecteur (partie dont je raffole, tous journaux confondus : le courrier des lecteurs), que je transcris. "Islamisation - Dans une école d'infirmières parisienne, une jeune femme totalement voilée vient prendre ses cours accompagnée de son mari [lequel pointe au chômage, sans doute ?]. Celui-ci exige que les cours soient assurés par une femme, et d'être dans une pièce contiguë d'où il peut surveiller sa femme en permanence. Ailleurs, un proviseur autorise une jeune femme à passer le baccalauréat accompagnée de son mari. Tranquillement, mais sûrement, les gauchistes de l'Éducation nationale participent activement à l'islamisation de la France".

Je m'en tiendrai aux faits, jusqu'à ce qu'ils soient de la façon la plus formelle démentis : en effet, point n'est besoin - hélas ! - d'être gauchiste pour se conduire en lâche.

Mais, justement, au cours de cette journée décidément fertile en attentes et retards de toutes natures, j'ai dû patienter trois heures (seulement) avant que l'on veuille bien me communiquer le livre sur lequel j'avais jeté mon dévolu. Alors, je me suis mis à parcourir les rayons, d'ailleurs incroyablement bien garnis (Ah ! Les textes érotiques grecs ! Mais ne vous affolez pas, ils sont en langue d'origine...).

Et là, je tombe sur un truc tout ce qu'il y a de sérieux et de modéré, publié aux PUF de surcroît, ce qui est une référence : il s'agit du Dictionnaire historique de l'Islam, de D. et J. Sourdel (1996, 1010 p.).

Et j'y lis ceci, à la page 436 : "Jihâd - L'action armée visant au triomphe de l'islam, même tempérée, dans les effets qui suivent la victoire, par la clause accordant un statut particulier aux détenteurs de l'Écriture [chrétiens et juifs], reste donc obligatoire contre tout état non-musulman ; d'où il résulte que les musulmans ne peuvent conclure avec ces derniers que des trêves temporaires, et jamais de traité de paix définitif".

Et encore ceci, à propos de l'expansion de l'islam : "le Jihâd ou guerre sainte, ou plus exactement guerre légale, puisqu'il s'agit de la guerre ou de l'effort de guerre, au sens étymologique, est prescrit par la loi contre les infidèles".

J'espère que vous voyez le rapport.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet