Rapport hebdomadaire de l'Inspecteur primaire

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Académie de Grenoble
Inspection des écoles primaires de l'Isère

 

 

À Notre-Dame de Commiers, le 12 mars 1843

 

Depuis mon dernier rapport, j'ai visité huit communes et dix-sept écoles.

J'ai trouvé presque partout l'enseignement moral et religieux en grande souffrance. Je crois qu'il serait utile d'adresser à MM. les instituteurs une circulaire qui leur fît sentir la haute importance de cet enseignement.

En général, les maisons d'école ne sont point appropriées à leur emploi : les enfants y sont très mal, et les maîtres ne sont pas logés d'une manière convenable ! Presque partout, le mobilier laisse à désirer ; certaines écoles n'en ont point, les autres en ont un bien insuffisant.

J'ai vu avec satisfaction quelques bonnes écoles, notamment celle de l'instituteur Poite à Brié [Brié-et-Angonnes].

Si le bien du service demande que vous m'écriviez, veuillez, Monsieur le Recteur, m'adresser vos lettres à La Mure, où je serai les 17, 18 et 19 du courant.

 

L'inspecteur de l'instruction primaire de l'Isère,

 

Mathieu

AdI