XXXIX. (Suite) L'incendie dans la mine - Le feu grisou

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

M. Edmond - Tout en poursuivant le perfectionnement de la locomotive, Stephenson ne négligeait pas le travail que lui donnait son emploi dans les mines. Fils d'ouvrier mineur, mineur lui-même, il savait qu'il y a peu d'existences plus pénibles et plus exposées à la fois que celle du mineur; car trop souvent, hélas ! les explosions du grisou foudroient les ouvriers ou les ensevelissent sous des éboulements.

Francinet. - Monsieur, qu'est-ce que le grisou ?

- Mon ami, c'est un gaz que l'on peut comparer à celui de l'éclairage. Il se rencontre dans la terre, et son explosion est terrible. Il suffit de la flamme d'une seule lampe pour produire la détonation du grisou. D'autre part, il est impossible de travailler dans une mine sans lumière. Les pauvres mineurs étaient donc exposés autrefois à une mort certaine, dès que le grisou se produisait dans un lieu où ils travaillaient. Georges Stephenson était depuis longtemps préoccupé de ce danger.

Un jour, un mineur épouvanté arrive à la maison de Stephenson. - Le feu vient de prendre dans un tuyau d'aération de la mine ! s'écrie-t-il.

Georges s'élance aussitôt de ce côté. Femmes et enfants se pressaient effarés à l'entrée de la mine. Il y avait danger de mort pour qui descendrait dans la galerie menacée.

Stephenson n'hésite pas ; il se fait descendre aussitôt.

S'adressant aux mineurs épouvantés, rassemblés au fond de la mine, et pour lesquels la fuite était impossible puisqu'on ne pouvait remonter qu'un petit nombre d'hommes à la fois : " S'il y a seulement parmi vous, s'écrie-t-il, six hommes de courage résolus à me suivre, je vous promets que nous nous rendrons maîtres du feu".

La voix calme et ferme de Stephenson ranima l'énergie des mineurs. On se mit au travail avec activité. Stephenson en tête, la truelle à la main, fit élever un mur devant le tuyau enflammé.

L'air cessant d'alimenter la flamme, le feu s'éteignit. Cependant quelques hommes avaient péri, et tandis qu'on retirait leurs cadavres du puits, les mineurs entourèrent Stephenson; ils avaient une confiance sans bornes dans son intelligence et son génie.

- Ah ! lui dirent-ils, vous n'essayez donc pas de trouver le moyen d'empêcher de pareils malheurs ?

- Je le cherche, reprit Stephenson.

- Mais alors hâtez-vous ! Voyez, reprirent-ils en montrant les cadavres de leurs camarades, le charbon s'achète avec la vie des mineurs !