Une catastrophe ordinaire

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le mardi 25 juillet 2000, un Concorde d'Air France décolla de Paris à destination de New York (avec à son bord neuf membres d’équipage, et cent passagers). L'éclatement d'un pneu ayant roulé sur un objet métallique fut le début d'un enchaînement d'évènements conduisant à la catastrophe, l'avion n'ayant finalement pas pu décoller venant s'écraser sur un hôtel (tous les occupants du Concorde furent tués, ainsi que 4 personnes au sol). L'accident souleva une émotion considérable.

 

La douleur des familles des victimes de l'accident du Concorde et l'émotion qu'elle suscite en France et dans le monde sont bouleversantes.

 

Mais si cette catastrophe nous semble extraordinaire, c'est parce qu'elle touche un mythe et un rêve.

Et pourtant, presque chaque week-end sur nos routes, nous assistons à un crash de Concorde. Une centaine de vies nous sont ainsi volées, presque sans bruit.

Puis le quotidien reprend ses droits, comme si de rien n'était.

 

 

© D'après un lecteur du Monde, août 2000

 

 


 

 


Texte soumis aux droits d'auteur - Réservé à un usage privé ou éducatif.