Bloc-notes

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

"Aller loin, vite et fort"

, 20:35 - Lien permanent

Tandis que la campagne pour les législatives bat son plein, ou plus exactement son vide, on nous rebat les oreilles avec une "Mani pulite" à la française, et à cet égard Éric Zemmour note malicieusement que ceci se déroule sous le regard "d'une justice et de médias soudain bien moins vindicatifs", eux tellement prompts et acharnés, il y a peu, à descendre Fillon. C'est pourquoi plus que de "Mani pulite", on devrait parler de manipulateurs puissamment aidés par des médias complices.

On nous rebat les oreilles avec la fougue juvénile de notre président (diantre, le sieur Poutine en tremble encore : va-t-il s'en remettre ?), et je note que la preuve du contraire est cruellement rapportée avec deux quasi-septuagénaires dans des postes clés, dont le vieux cheval de retour Bayrou, infect traître à tous crins, et l'improbable Collomb, que je viens d'entendre s'exprimer lamentablement à propos de l'attentat de Notre-Dame - pour ne rien dire de Le Drian, aussi à l'aise aux Affaires étrangères qu'un éléphant dans un magasin de porcelaine, et qui ne croit manifestement pas à ce qu'il dit sur le terrorisme international, ce qui n'est pas de bon augure s'agissant des 'accommodements raisonnables' bien de chez nous, dont on peut redouter qu'ils ne s'amplifient rapidement ; et s'agissant de la jeunesse, que dire du petit traître Bruno Le Maire, désormais chargé d'appliquer une politique absolument contraire à celle qu'il avait développée, sans succès (2, 4 % des voix, quelle claque !), lors des "primaires" de la Droite ? Et que dire du sieur Castaner, écrasé en 2015 lors des élections régionales (17 % contre 41 % au Front national) en Provence-Alpes-Côte d'Azur et qui, toute honte ravalée, a déserté le PS et s'est immédiatement rangé sous la bannière Macron ? En définitive, on ne peut que s'incliner devant le courage de ceux (comme Cazeneuve) qui n'ont pas abandonné leur parti et sont restés fidèles à leurs idées, en dépit de la déroute qui leur est promise.

Bref, ce petit monde attend paraît-il une majorité absolue "pour avoir les coudées franches" (on a vu ce que cela a donné en 81)... Georges Bidault, en 58, lors de l'accession du Général De Gaulle au pouvoir, avait averti : "aujourd'hui, musique de chambre, demain, musique militaire" ; mais il fut, en l'occurrence, bien mauvais prophète. Je parierais volontiers que c'est en revanche le système qui nous pend au nez, le premier ministre ayant par exemple déclaré : "L'impatience nous oblige à aller loin, vite et fort" (pour faire du Hollande-bis, est-ce bien raisonnable ?).
Déjà, un avant-goût de ce qui nous attend, dans le domaine de la police de la pensée, nous a été servi par l'incroyable déclaration de Castaner (que j'ai habillé plus haut), à propos des attentats que l'on sait, dont les auteurs n'auraient rien à voir avec l'Islam (et d'après lui, c'est la raison pour laquelle il ne faut plus parler d'État islamique) ! Et je gage que ce n'est pas la gifle qui lui a été administrée par Pascal Bruckner dans Le Figaro qui va changer grand chose à l'apathie voulue des Français...

Quoi qu'il en soit, je me suis amusé à regarder les affiches et professions de foi de candidats "En marche" (ils ne savent pas vers quoi, mais passons, puiqu'un âne affublé de l'étiquette Macron serait en passe d'être élu - et vive la majorité totalement hétéroclite) : il y a la parfaite inconnue qui s'affiche aux côtés de Macron (deux portraits de même taille), son suppléant étant réduit à une mention en petits caractères d'imprimerie ; il y a les rivaux qui se réclament tous deux de la "majorité présidentielle" (allez vous y retrouver) ; il y en a un qui sera forcément élu, tant sa circonscription compte de bobos, écolos et tutti quanti ; tout ce qu'il trouve à dire, c'est qu'il est un "sportif ayant pratiqué le rugby pendant vingt ans" (quelle référence, en effet !) ; tandis que sa doublette, "sportive reconnue", étale sa qualification de cadre de l'Éducation nationale (envolée la neutralité des fonctionnaires !). Quelle chambre introuvable - dont le patriotisme sera le cadet des soucis - tout cela va produire ! Mais chut ! attendons la chute.
En attendant, et pour revenir au rugby, on a eu la surprise de voir, dimanche avant la finale ASM-RCT, de jeunes joueurs Fidjiens s'agenouiller devant notre président ; car chez eux, tel est le respect dû à un roi... Nous avons donc un nouveau Messie en Emmanuel Macron. Mais inutile de nous agenouiller : nous avons déjà la tête dans le sable et les fesses à l'air. Le réveil, si toutefois il a lieu un jour, nécessitera, comme le dit la délicieuse Theresa May, "certains débats difficiles, et souvent désagréables".

 

Commentaires

1. Le jeudi, 8 juin 2017, 17:53 par Olivier

Bonjour,

J'ai fait ci-dessous le copier/coller du commentaire d'un Internaute trouvé sur un blog !

Finalement, il y a encore des marrants ; c'est d'ailleurs rassurant !


********************************************

"Bon, Mr Collomb, on se calme et on arrête de fumer des pétards...

Au mois de septembre, sur une vaste superficie du Larzac, après la construction de la statue géante à son effigie, on pourra visiter Macroland, où se réuniront tous ses disciples.
Ce sera encore plus grandiose que le Mandarome de Castellane.
Il le vaut bien !
Gérard Collomb en a oublié dans son concert de louanges :

- Jésus-Christ est né en 1977 avant EM
- Certains portent un pyjama Superman. Superman lui porte un pyjama d'EM
- La seule chose qui arrive à la cheville de EM, c’est sa chaussette.
- Quand Google ne trouve pas quelque chose, il demande à EM
- EM peut claquer une porte fermée
- EM peut diviser par zéro
- EM a déjà compté jusqu'à l'infini. Deux fois.
- EM ne porte plus sa montre (de luxe). Il décide de l'heure qu'il est.
- Dieu a dit : « Que la lumière soit ! ». Et EM répondit : « On dit s’il vous plaît ! »
- EM fait pleurer les oignons.
- EM sait parler le braille.
- Chez certains hommes, le testicule gauche est plus gros que le droit. Chez EM, chaque testicule est plus gros que l’autre.
- Il n’y a pas de théorie de l’évolution. Juste une liste d’espèces que EM autorise à survivre.
- Superman fit un jour un bras de fer avec EM. Le perdant devait mettre son slip par-dessus son pantalon.
- Un jour au restaurant, EM a commandé un steak. Et le steak a obéi.
- EM mesure son pouls sur l’échelle de Richter.
- EM connaît la dernière décimale de Pi.
- EM peut taguer le mur du son.
- Quand la tartine d’EM tombe, la confiture change de côté.
- EM est capable de laisser un message avant le signal sonore
- Jésus a marché sur l’eau, mais EM a marché sur Jésus.
- La larme d’EM peut guérir du cancer. Malheureusement EM ne pleure jamais.
- Le calendrier de EM passe du 31 mars au 2 Avril. Personne ne fait de blague à EM".

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet