Bloc-notes

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Mora... nocive, ou Morano sous le feu des critiques

, 06:05 - Lien permanent

Eh bien voilà, après nous avoir enfumés par toutes les vaticinations au sujet des migrants, "chances de l'Europe", voici que les zélateurs de la pensée unique, dédaignant - et pour cause - les vrais problèmes, sonnent l’hallali et excitent les gueux contre Nadine Morano, coupable à leurs yeux d'avoir cité un propos (avéré) du Général de Gaulle ! Dire combien je suis écœuré par la façon dont cette personne (peut-être maladroite ?) continue à se faire enfoncer, y compris à l'intérieur de son propre parti, y compris au sein du FN (seul, le vieux Le Pen la défend, c'est tout de même un comble !) est insuffisant...

Car on a atteint des sommets dans l'odieux : l'actuel président de l'Institut Ch. De Gaulle n'est-il pas allé jusqu'à prétendre qu'il ne fallait pas tenir compte de ce propos, car il s'agit d'une remarque orale, et non écrite !
J'ai suivi hier soir un débat sur RTL à ce sujet, et je suis doublement écœuré par les béni-oui-oui qui se sont exprimés, à la seule exception de Rioufol, qui malheureusement est pris pour le gâteux de service.

Je vomis en particulier Roland Cayrol, petit marquis socialiste à la botte de Flanby. Mais voilà qu'au cours du débat, un personnage s'est exprimé (je ne sais qui c'est), et il a appris à ses interlocuteurs (et aussi à moi) que sur le socle du monument dédié à Victor Schoelcher (en Martinique), on peut lire : "À Victor Schoelcher, la race noire reconnaissante". Du coup, un ange est passé, tiens donc !

Finalement, le seul soutien "acceptable" à Morano est venu de Philippe de Villiers (tant brocardé par la gauche en général, et Le Canard enchaîné en particulier) qui estime que cette polémique est "absurde, ridicule". "Pour moi, la nation est multiethnique mais uniculturelle. Aujourd'hui, la France n'est pas un pays de race blanche. Si on lui [Morano] tombe dessus aujourd'hui, c'est parce qu'il y a une préférence musulmane. On est en train de fabriquer un Kosovo islamique... Bien sûr que je la soutiens, je soutiens tous les gens qui sont victimes. Je sais ce qu'elle a voulu dire. Qu'est-ce qu'il faut dire ? Que la France est un pays de race noire ? On voit bien pourquoi il y a cette polémique : c'est parce que nos élites mondialisées ont fait un trait sur la France de la civilisation chrétienne. C'est la christianophobie".

Je n'en dirai pas davantage : des amis chers s'expriment tellement mieux que moi...

Ce qui est extraordinaire dans cette affaire Morano, c'est tout simplement le refus d'entendre les évidences. Ce qui montre à quel point la "bien-pensance" a fait des dégâts dans les esprits.
La France, pays de race blanche ? Mais c'est une évidence ! Il y a eu beaucoup de noirs, de maghrébins ou asiatiques dans l'espace géographique de la France, depuis Vercingétorix ? Bien sûr que non. Il n'y avait que des blancs ! La France a commencé à se "colorer" au 20ème siècle, et encore ! Surtout depuis quelques dizaines d'années. Ceci est une réalité qui ne peut être contestée, c'est un constat. Et il ne faudrait pas le dire ? C'est un peu comme s'il était interdit de dire que le Sénégal est un pays de race noire.
Ensuite, intervient l'interprétation que l'on donne des propos de Nadine Morano qui, au passage, n'a quand même pas inventé l'eau tiède. A-t-elle voulu dire que la France devait être un pays de race blanche ? Et que, par conséquent, tous ceux qui sont Français aujourd'hui et de race différente ne pouvaient être considérés comme de "vrais" Français ? Rien n'est moins sûr. Mais si elle a voulu dire cela, je ne la suis plus. Car, qu'elle le veuille ou non, ces personnes de race noire ou jaune ou grise sont juridiquement aussi françaises qu'elle. Et parmi elles, on trouve aussi des gens bien. Comme on trouve un paquet de connards chez des Français de race blanche et d'origine gauloise.
Mais nos médias de merde ne cherchent pas à distinguer. Pour eux, ce qui compte c'est le buzz du moment. Cela fait trois ou quatre jours qu'on nous emmerde avec une histoire née, une fois de plus, sur le plateau de l'émission de ce fouille-merde de Ruquier, assisté maintenant du petit con Yann Moix. Sur la 2, chaine publique ! Avec l'argent de nos impôts. Combien gagne-t-il, Ruquier, avec ça ?
Pays de quoi ?
Et last but not least, le lapin Duracell (comme le qualifie Philippe de Villiers) va la virer de la tête de liste. Le tressauteur des épaules montre, une fois de plus, ce qu'il est : une couille molle qui s'est acheté un costume de Spiderman, comme mon petit-fils âgé de trois ans (la référence à mon petit-fils vaut pour le costume de Spiderman, pas pour la mollesse du scrotum) - Jean-Louis.

http://www.rtl.fr/actu/politique/tout-le-monde-en-france-a-ete-est-ou-sera-anti-gaulliste-decrypte-eric-zemmour-7779908752
Ce type (Zemmour) est vraiment au-dessus du lot… Que ça fait du bien cette petite dose de BON SENS et d’Intelligence dans ce déferlement médiatique de Bien-pensance et de Haine contre la Morano (dont je ne suis pas l’avocat, et que je prends pour ce qu’elle est, une vulgaire "Madame Sans-Gêne", mais même les "cons/connes" peuvent parfois dire des choses VRAIES !).
Mon Dieu, pauvre France, mais pauvre France… Quand je pense que certains ont osé (osé !!!) mettre en doute la véracité de la fameuse phrase du Général relatée par Peyrefitte dans son bouquin… Mais où va se loger la BÊTISE (et l’outrecuidance !) de toute cette meute de décérébrés à la Pensée unique (et à gauche comme à droite, pour une fois). Oui, Audiard avait raison, "ils" osent tout, et c’est bien à ça qu’on les reconnaît…
Charlie (pas Hebdo, celui-ci !) doit se retourner dans sa tombe…
Autant de KKKonnerie me donne vraiment (vraiment) envie de VOMIR…
Je n’espère qu’une chose, c’est que le Peuple, le Vrai (toi, moi, et des MILLIONS de Français, ébahis devant ce coup d’État idéologique des Socialopes et autres Traîtres de droite), n’est pas mort mais seulement enfermé dans une colère froide et silencieuse et qu’il saura se réveiller, se manifester, le moment venu en 2017…
Il y a un moment où trop, c’est trop !!! - Jacques (qui a la moitié de sang noir qui lui coule dans les veines mais qui est le PREMIER à reconnaître que, au nom du respect dû à deux millénaires d'Histoire et de Culture, et afin de préserver la cohésion nationale qui en découle, la France métropolitaine est – et doit rester - un pays de RACE blanche [où l’exception, par définition, ne peut être que minoritaire !], tout comme le Sénégal en est un de RACE noire ou la Chine de RACE jaune).

 

 

 [Mon blog redémarre, là où je l'avais abandonné. Et j'y injecte peu à peu mes pages "Actualité", rédigées depuis ce pathétique 7 mai 2012. L'explication de ce revirement est à trouver à la date du 1er décembre 2016, 20:20]

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet