Bloc-notes

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Un collaborateur haineux

, 03:05 - Lien permanent

Le Monde, dans sa livraison du 26 août (hier, donc), publie à la Une un dessin de Plantu. Renversant. Ecoeurant. Qu'on en juge.
On sait qu'un connard a incendié une mosquée, à Auch, voici quelques jours (je ne me fais pas trop de souci, il en reste bien d'autres).

On en fait tout un plat, alors qu'il est de mauvais ton de faire quelque allusion que ce soit à la profanation d'églises (salut à toi, Oriana Fallaci) et/ou de cimetières. Bref.
cartoon

On sait par ailleurs que depuis fort longtemps (mais qui se souvient encore des trois Bouddhas de Bâmiyân, statues monumentales dynamitées en 2001 ?), les islamistes s'attaquent systématiquement à tout ce qui renvoie au patrimoine mondial de l'humanité : leur dernier "exploit" en date (pour ne rien dire du pillage de tant et tant de musées malheureusement érigés - souvent par les Occidentaux ! - dans leurs actuelles zones d'influence) étant naturellement le dynamitage, à Palmyre, du temple de Baalshamin - le résultat, paraît-il, se voit de l'espace.


Eh bien le dénommé Plantu, dans son dessin, fait un parallèle très étroit entre Auch et Palmyre ! Je n'en crois pas mes yeux.


Si, en philosophie morale, c’est l’intention qui juge nos actions, alors ce triste sire a commis le crime majeur, celui contre l'esprit. Et quel dommage que Sartre ait employé le terme salaud dans une acception assez peu courante, et qui fait référence.

Sinon, rien ne m'aurait empêché de traiter ce collaborateur régulier du Monde d'infâme salaud.

Ce raccourci de Plantu est tout simplement stupide mais bien révélateur, au fond, de la rage que portent ces hommes (français) contre tout ce qui peut s'apparenter à une réaction de défense de leurs compatriotes souchiens. Du moment qu'ils voient se lever une action française (sans jeu de mots) que l'on a le droit de critiquer par ailleurs, ils ne se tiennent plus.
Quoi de commun entre le patrimoine irremplaçable de Palmyre et une mosquée-croupion bâtie au 20 ème ou peut-être au 21 ème siècle dans notre France moribonde ? Quel rapport entre la destruction aveugle d'un passé prestigieux et l'incendie d'un lieu qui symbolise de plus en plus la haine que nous portent nombre de nos chers musulmans ? Ce type est un méchant con.
On attend désormais un dessin à la gloire du prophète, pour nous changer de Charlie.
Amitiés énervées, dès le matin. - Jean-Louis.

 

 

[Mon blog redémarre, là où je l'avais abandonné. Et j'y injecte peu à peu mes pages "Actualité", rédigées depuis ce pathétique 7 mai 2012. L'explication de ce revirement est à trouver à la date du 1er décembre 2016, 20:20]

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet