Bloc-notes

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Morts innocentes autant qu'anonymes

, 19:26 - Lien permanent

Alerte, nous disent les journaux : Deux journalistes d'Europe 1 disparus en Syrie, Hollande exige leur libération. Décidément, on aura tout vu (et subi : avez-vous constaté la première hausse de vos impôts ?) : le tristement fameux "capitaine de pédalo" qui, se dressant sur ses ergots (pas plus hauts que ceux de son prédécesseur), se mue en Commandant du France.

Il exige, le pôvre ! Et la presse servile en redemande !

Et puis, cette mort violente : mais combien de morts violentes sur nos routes, ce même jour, dont on ne parlera jamais ? Combien d'arbres, le long de nos routes, humblement fleuris par des mains anonymes, pour perpétuer le souvenir d'autres morts violentes, de jeunes vies innocentes arrachées à leur destin ?

Ceci dit, la gauche en panne d'idées et de communion, va bien entendu trouver, dans la mort certes très regrettable du jeune C. Méric (un provocateur, qu'on le veuille ou non) une nouvelle affaire Malik Oussekine, pour se relancer dans la course à la sottise extrémiste (qu'il est aisé de crier au fascisme quand il n'y a pas de fascisme, ou bien qu'il est rouge) et aux célébrations dont elle a le secret.


J'ai vu ici (quelques heures après le passage en France), le journal de France 2. Quelle honte !

Et Valls, invité pour la seconde fois en trois jours, qui vient donner du menton ! Lamentable, vu d'ici, je veux dire des States...

 

P.S. : cf. aussi l'éditorial de Ch. Consigny, in Le Point du 8 juin.

 

[Mon blog redémarre, là où je l'avais abandonné. Et j'y injecte peu à peu mes pages "Actualité", rédigées depuis ce pathétique 7 mai 2012. L'explication de ce revirement est à trouver à la date du 1er décembre 2016, 20:20]

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet