Bloc-notes

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

R. P. Calvez

, 15:12 - Lien permanent

Les hasards du carnet "mondain" font que Le Monde annonce dans la même page les décès du "philosophe" à la mode Daniel Bensaïd et du Révérend Père Jean-Yves Calvez.

Pour le premier, longue épitaphe, et renvoi à un article spécifique du Monde, paru le jour précédent.

Pour le second, rien.
Ancien de mai 68, compagnon de Krivine, de Besancenot et d'autres vaillantes figures du trotskisme, marxiste distingué, qui plus est malade du sida, D. Bensaïd méritait amplement, il est vrai, tous ces honneurs funèbres.

Mais J.-Y. Calvez ?

Il n'est que l'auteur d'un ouvrage encyclopédique et indépassable, mais oui, sur le marxisme (La pensée de Karl Marx, au Seuil, première édition 1956).

Mais c'était un curaillon, il n'était pas dans le vent gauchiste.

Gageons que dans cinquante ans, Bensaïd aura largement été oublié. Mais pas Calvez.

En dépit de la proverbiale "objectivité" du Monde.

 

[Note : ce lundi 18, Le Monde publie une nécro de Jean-Yves Calvez. Dont acte]

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet