Bloc-notes

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Nec habemus Papam

, 17:15 - Lien permanent

Encore des heures et des heures durant lesquelles on nous met en demeure, sans pudeur, d'assister à la lente agonie d'un Pape...
Quand même, pour ne rien dire de son action internationale (et de la déconfiture du communisme, à laquelle il a largement pris part, sans aucune division), il aura été l'annguelos imperturbable des désordres de notre civilisation matérialiste (dialectique ou pas), prêchant, impavide devant les moqueries, contre la folie et l'égoïsme de nos comportements.

Il s'éteint, le contraste est surprenant, au moment même où une nouvelle Sidaction bat son plein.
Comme si le sida s'attrapait dans une pochette surprise, comme s'il n'était pas la résultante implacable du tristement fameux Il est interdit d'interdire et autres Jouir sans entraves. Voilà où nous ont conduits les faux-prophètes, et c'est un laïque qui parle : vers les gestes fous d'un Bernard Cantat, vers les aberrations de tant de nuits fauves et de leurs zélateurs.

Peut-être n'est-il pas inutile de rappeler qu'il nous en coûte environ 15 000 euro par an, pour traiter un patient atteint du sida.
Quand on sait qu'il y a en France, actuellement, 100 000 séropositifs (bien sûr, ils ne sont pas tous destinés, heureusement pour eux, à tomber dans les bras du sida, mais quand même), et que 5 000 contaminations supplémentaires sont observées chaque année, on peut s'amuser, si j'ose dire, à faire les comptes, payés par tous, de la folie suicidaire revendiquée de quelques-uns.
Surtout quand on compare ces sommes vertigineuses, par exemple, au coût pour la collectivité d'un patient que je connais bien, atteint d'hypertension et de cholestérolémie sévères : 400 euro.


C'est pourquoi, tout en pestant contre l'inflation audio-visuelle consacrée à ce Pape de combat, on peut légitimement s'incliner devant sa mémoire : le dernier Cassandre inutile, comme disait Chateaubriand, mais tellement indispensable !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet