Bloc-notes

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Démagogie & démission

, 22:24 - Lien permanent

On s'efforce de responsabiliser les parents s'agissant de l'obligation d'instruction (et non de l'obligation scolaire, comme je l'ai trop souvent lu). Pendant ce temps, les parents démissionnaires sont rejoints par les parents démagogues.

Témoin cette histoire arrivée à l'un de mes amis, dont le Dauphiné vient de conter l'histoire.

Nombre d'élèves du Lycée de Pontcharra (Isère, à la limite de la Savoie) avaient décidé, fin décembre, de sécher les cours (jusqu'à deux journées !) pour se rendre au Salon de l'Étudiant, à Grenoble (à 35 km. Qu'on ne m'allègue point qu'il n'y a plus, au Lycée, obligation d'instruction, puisque les seize ans sont révolus : car demeure un contrat moral d'assiduité, tout aussi contraignant).
Naturellement, ils eussent pu y aller hors temps scolaire, mais il faut jouir sans entraves, n'est-ce pas ? Et puis le bac, on le donne à tout le monde ! Et puis les profs sont ennuyeux. On connaît le refrain.

Justement, ce Lycée était réputé pour le sérieux de son encadrement, et l'excellence de ses résultats. Alors, mon ami le Proviseur s'est fâché, et a décidé d'une sanction, oh combien légère : un devoir supplémentaire, manière de rattraper les cours, un samedi matin (ce 25 janvier).

Les parents sont venus véhémentement protester ("Nos enfants ont agi de façon responsable" minaude l'une de ces pécores), et effectuer la "colle" à la place de leurs chères têtes blondes !
Quelle magnifique leçon de civisme ainsi donnée à ces jeunes qui n'en demandaient pas tant ! Leurs meneurs seraient écologistes et/ou d'Attac, que cela ne m'étonnerait qu'à moitié.

Bon, il ne reste plus qu'à sanctionner le Proviseur, qui a fait des vagues... C'est évidemment lui, l'irresponsable.

Ah ! La pente sera bien difficile à remonter. Sinon impossible.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet