Bloc-notes

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Syndicalismes

, 17:30 - Lien permanent

Je reviens sur l'affaire des trois ex-Ministres éjectés de je ne sais plus (il y en a tellement) quel cortège syndical.


Il se trouve que ces trois-là me sont profondément antipathiques - surtout deux d'entre eux (vous ne saurez pas lesquels), que j'exècre littéralement.

Mais, bon, ils sont élus du peuple, de tout le peuple, et assurèrent d'importantes fonctions.

En face, des braillards irresponsables (et il est vrai que les dits Ministres se sont souvent appuyés sur les braillards irresponsables pour faire échouer des projets conçus par d'autres élus du peuple), qui les ont sortis sans ménagements du défilé.

J'écoute les explications des meneurs, qui ne représentent qu'une partie infime de la population : elles sont lamentables.

Et ce n'est pas parce que certains continuent à prôner, à la suite de Marx, le messianisme du Prolétariat, qu'on va se gêner pour en ricaner.
Ces tristes sires feraient bien de songer à la vraie dignité de leurs devanciers, dont on trouvera des échos dans la Maison du peuple (de Louis Guilloux - avec préface d'Albert Camus, s'il vous plaît).
Oui, lamentablement mensongères, et égoïstes.


Mais je tiens à mettre en valeur l'explication d'un meneur de la SNCF, qui se bat "pour les effectifs, les salaires et les conditions de travail". On croit rêver !
J'avais été indigné, il y a pas mal de temps déjà, d'apprendre qu'un conducteur de train était payé comme un professeur agrégé, et qu'il terminait sa carrière à cinquante ans (les escarbilles dans l'œil, sans doute ?).

Mais sait-on que cette entreprise est la seule de France - et sans doute, du monde, à compter en son sein plus de retraités que d'actifs ? Oui, pur égoïsme, grossièreté et inculture.
Ces braves gens mériteraient d'être mis au pas, le nez dans leur caca.

Mais les ministres socialistes - et les autres - sont-ils prêts à une vraie minute de vérité ?

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet