Bloc-notes

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Mémoire en charpie

, 21:40 - Lien permanent

Une qui perd si sérieusement la mémoire que ça en devient préoccupant, c'est la ci-devant Ministre Marie-George Buffet.

Lors du traditionnel discours de clôture de la fête de l'Huma, elle n'a pas eu un seul mot pour rappeler le bon temps de la gauche plurielle, pas davantage que les "acquis" du gouvernement auquel elle a appartenu durant cinq longues années.
De la même manière, elle a appelé à la classique mobilisation des masses contre les projets de guerre préventive (?) de George W. Bush.
Mobilisation, quand on a obtenu 3 % des suffrages dans un scrutin à la loyale... Encore un effort, camarade, pour apercevoir enfin les rivages (si honnis) de la démocratie...

Mais là où je veux en venir, c'est qu'elle n'a pas eu non plus un seul mot pour son lointain prédécesseur, le grand résistant Georges Marchais (vous vous souvenez, ce clown ami des usines Messerschmitt qui avait attribué à l’U.R.S.S. et aux pays de l’Est un "bilan globalement positif") qui, pour justifier l'invasion soviétique en Afghanistan (vous vous souvenez, c'était en 1980) avait déclaré depuis l'Union soviétique : "Je pose la question : pour quelle raison l’Afghanistan et l’Union soviétique n’auraient-ils pas le droit de conclure des alliances défensives ?" , et avait aussi parlé d'une lutte contre le... droit de cuissage !

Bon sang, être à ce point atteinte d'amnésie, est-ce le signe d'une sénilité précoce, due à l'abus d'anabolisants ?

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet