Bloc-notes

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Ferry, Luc

, 22:03 - Lien permanent

Ce soir j'écoute, vivement intéressé, un ton nouveau, servi par une faconde de bon aloi, et une connaissance solide des sujets qu'il aborde : je veux parler de l'intervention, sur France-Inter, du nouveau ministre de l'éducation nationale.


Certes, il a sacrifié comme tous ses prédécesseurs au passage obligé de la brosse à reluire (il aurait pu au moins faire allusion à ces "certains enseignants scandaleusement inférieurs à leur tâche" - pour parler comme Claude Pair, socialiste).

Mais il n'en a pas moins révélé des faits soigneusement tenus sous le boisseau (les oreilles de Beaudelot-Establet ont dû siffler), en étalant au grand jour quelques données extraites de l'étude comparative bien oubliée, concernant les Connaissances en français et en calcul des élèves des années vingt et d'aujourd'hui (Les Dossiers d'Éducation & Formations n° 62, DEP, février 1996 - "En vocabulaire, les élèves de la génération des années vingt réussissent mieux que ceux de 1995" etc. etc.).

Tout en faisant une très brève allusion aux conditions matérielles (peu propices à l'étude) de ces élèves du début des années vingt, particulièrement dans la Somme. Ou encore en faisant référence au rapport Ferrier.

Hélas, le voilà qui se met à déraper à propos de la méthode globale "aux résultats catastrophiques".
Holà, Ferry Jules, euh pardon, Luc, qu'est-ce t'en sais ? Pourquoi, au milieu de propos réellement intelligents (on parle de l'intelligence d'un problème) et nuancés, et solidement étayés, en viens-tu à emprunter la scie classique, commode bouc émissaire "expliquant" la dégradation des résultats scolaires ?

Tu n'as jamais entendu parler de Decroly, par exemple ? Allez, il faut que je me fende d'un post-scriptum au texte de Dottrens, que j'ai présenté naguère...

S'efforcer de débourrer les crânes, quel fichu métier !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet