Bloc-notes

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Dernière chance

, 07:45 - Lien permanent

Procès de la dernière chance pour un certain P. Dils, annonce ce matin France-Inter.

Je ne sais à peu près rien de cette histoire, mais je trouve tout d'abord qu'être jugé à trois reprises pour des faits identiques est assez étonnant.
Pourquoi pas, après tout, si nos juges n'ont rien à faire ?
Mais ce qui m'interpelle davantage, c'est le parti-pris de notre radio - tellement habituel qu'on finit par ne plus y faire attention, comme je le notais ici-même le 7 mars.

Et pourtant... Le journaliste donne longuement la parole au père de l'accusé, qui fait évidemment le numéro (peut-être sincère, d'ailleurs) qu'on attend de lui : mon fils est complètement innocent, ce sont les flics qui ont bâclé leur enquête, etc. etc. Refrain connu.

Mais en bonne justice - c'est le cas de le dire - pourquoi ne pas donner un temps équivalent de parole à l'un des enquêteurs ?

Cette "justice populaire" aux relents de juge Pascal (le sinistre bouffon de l'affaire de Bruay-en-Artois, en 1972) est consternante (et préoccupante), en démocratie.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet