Bloc-notes

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Allocation personnalisée d'autonomie

, 05:37 - Lien permanent

On se souvient peut-être que "la" ministre É. Guigou avait annoncé à sons de trompe une réforme capitale concernant nos "aînés", l'introduction de l'APA (Allocation personnalisée d'autonomie), allocation personnalisée en fonction du degré d'autonomie de la personne invalide, mais pas de ses revenus (c'est du moins ce qui avait été annoncé). Bref.

La réforme votée le 26 juin dernier est mise en place, ça tombe bien avant les élections. Et au passage, on égratigne copieusement le dispositif Juppé de prestation spécifique dépendance, naturellement rendu caduc.

Il se trouve que je suis le tuteur d'une personne (de 91 ans) entrant dans le cadre de cette nouvelle loi. Dès lors, me voici le destinataire d'une lettre émanant du Conseil général de X. m'annonçant que "compte tenu de vos ressources", l'allocation ne s'élèvera qu'à tant (soit 247 € par mois).

Fort bien. Mais il se trouve que la personne dont j'assume le tutorat n'est pas assujettie "compte tenu de ses ressources", à l'impôt sur le revenu (pour tout dire, elle dispose de deux retraites confondues, atteignant l'incroyable somme de 871 € par mois).

Il se trouve surtout que la somme que je déboursais mensuellement en son nom est brusquement passée, au 1er janvier dernier, c'est-à-dire au moment de l'application de la loi Guigou, de 1362 € à 1536 €, soit une subreptice augmentation de près de 13 %, sans aucune justification, qui "mange", à 70 € près, l'allocation (qui en mange très exactement les trois quarts) par ailleurs si généreusement et si électoralement attribuée...

Salauds de socialistes !, s'écrie une personne à qui je narre l'anecdote - et je perçois là un incontestable cri du cœur. Le jugement est pourtant excessif, et même injuste.

En réalité, il devrait viser l'État (quelle que soit sa couleur politique du moment), qui est tellement apte à reprendre d'une main, ce qu'il a octroyé avec munificence de l'autre...

Comment, dès lors, ne pas comprendre la désaffection généralisée pour la chose publique qu'on observe dans ce pays ?

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet