Bloc-notes - Mot-clé - triche - Commentaires 2019-09-19T14:54:57+02:00 SH urn:md5:d677b0537e74df749e032f6f00efdbb4 Dotclear Invictus, où est ta victoire ? - Un quidam urn:md5:a05a9beddcd82aba48f00529f730b0cd 2010-01-19T21:02:24+01:00 2010-01-20T05:20:18+01:00 Un quidam <p>Et bien, mon cher Citoyen ordinaire, voilà un avis pas piqué des hannetons... Sur le fond de l'opinion originelle, je ne puis dialoguer, n'ayant pas vu le film, et de plus le rugby en Belgique n'a pas la même audience que chez vous...<br /> Au sujet du réalisateur, ;j'en suis resté à ses exploits passés et la meilleure preuve s'il en est, il suffit de voir le programme de vacances de l'ensemble des stations de télévision... on y retrouve du Clint clinquant, tous muscles bandés, que ce soit en flic, en cow-boy, ou en journaliste. Et il restera sans doute connu comme tel..<br /> Alors, pour terminer, et pour ne pas vous départager, je vous dirai que j'ai passé un sacré moment en savourant vos avis et avec l'espoir que tous deux, vous remettiez le couvert sur d'autres sujets...<br /> Si, comme pour l'émission où l'on teste l'art culinaire de cinq particuliers, je vous donne une note bien au-dessus de la moyenne...<br /> Non, ne me remerciez pas...</p> Invictus, où est ta victoire ? - Un citoyen ordinaire urn:md5:de607d30e633c1025c619b28f7bbd02c 2010-01-17T22:42:36+01:00 2010-01-18T20:15:54+01:00 Un citoyen ordinaire <p>Bien d'accord avec vous sur plusieurs points du film ou de la réalité qui l'a inspiré. D'un point de vue purement cinématographique, le film se laisse voir, c'est agréable, c'est plaisant, c'est gentil, mais ça l'est justement trop à mon goût. Trop politiquement correct, trop consensuel, trop rassembleur... On ne retrouve absolument pas dans cette œuvre la nuance psychologique ou la noirceur (sans mauvais jeu de mots) auxquelles nous avait habitués le réalisateur de "<em>Impitoyable</em>", de "<em>L'échange</em>" ou de "<em>Gran Torino</em>", sans oublier, bien évidemment, son personnage fétiche de "<em>Dirty Harry</em>". Bref, le Grand Clint s'est-il fait manger par le formatage mou actuel des grands studios d'Hollywood ? Mystère. Espérons que ce n'est qu'un petit incident de parcours (beaucoup de réalisateurs lambda auraient quand même aimé en faire un comme ça d'incident, précisons-le !) et que l'on retrouvera bientôt le cinéaste "mordant" que l'on aime. <br />En ce qui concerne les scènes purement sportives (de la séquence finale), là aussi j'adhère complètement à votre critique. Même moi qui suis un complet néophyte en la matière (c'est utile de le préciser pour ce qui va suivre), il m'est apparu flagrant que les images ne restituaient pas du tout la puissance, la précision et la rapidité que l'on peut - que l'on doit ! - trouver à ce niveau de jeu (on parle quand même là d'une finale de Coupe du monde, ce qui n'est pas rien !). <br />Enfin, pour ce qui est du personnage de Mandela en lui-même, le réalisateur se concentre uniquement sur son rapport au Rugby (ça tombe bien, c'est le sujet du film !) en ignorant tout l'aspect politico-économique de la présidence du Grand Homme (car c'en est un quand même !), à savoir son bilan qui est loin - comme vous le dites très justement - d'être si glorieux que ça (criminalité exponentielle, échec total de la lutte contre le sida, corruption endémique [pas Mandela, mais son entourage]). Mais après tout, pourquoi pas, c'est un parti-pris assumé, le sujet du film étant la Coupe du monde et non pas la Politique ou l'Économie, OK, rien à redire. Donc, oui, bien d'accord sur plusieurs points mais pas sur tout. <br />Car revenons-y à cette fameuse finale qui, d'après ce que vous dites on ne peut plus clairement, aurait dû être remportée par les All Blacks. Je le répète, je ne suis ni connaisseur, ni même vraiment amateur de Rugby (je peux juste prendre un réel plaisir à suivre un match agréable, c'est tout), bref, c'est bien un néophyte qui parle. Je ne me situerai donc pas sur un plan sportif, mais juste sur un plan "intellectuel". Tout d'abord, vous connaissant d'habitude si rigoureux intellectuellement, si pointu et si "carré" (pour être lecteur assidu de votre blog), je m'étonne quand même que vous "lâchiez" une si grave accusation de "tricherie" ou du moins de "match arrangé" ou "acheté", sans AUCUNE réelle preuve... Quand on parle de "magouille", il faut le prouver... Ensuite, à une époque, je me souviens vous avoir vu, ou plutôt lu, fustiger - à juste titre ! - les partisans de la parano et de la sempiternelle "théorie du complot" (11 septembre, Lady Di, JFK, L'Homme sur la Lune, etc). Or là, que faites-vous si ce n'est vous aussi vous ranger, pour une fois, dans le clan de ces adorateurs du KKKomplot (avec 3 K, et là, en revanche, avec un mauvais jeu de mots ! mais j'ai le droit, c'est dimanche soir, la fin du week-end !). Et je dois dire que je m'en étonne. Enfin, ça me rappelle exactement ce qu'il s'est passé en France un certain 12 juillet 1998 ("Et 1, et 2 et 3-0 !", ça doit vous rappeler quelque chose, non ?...), où certains, n'arrivant toujours pas à s'expliquer ce score (et pourquoi donc ??), nous ont sorti la théorie comme quoi la France, en tant que pays organisateur, avait "acheté" la Coupe du monde au Brésil (ben voyons !). Ce à quoi je répondais inlassablement que quiconque sait ce que représente vraiment le Foot au Brésil (plus qu'un sport, une VRAIE religion !) ne peut pas penser un seul instant que (quels que soient les motifs !) les Brésiliens aient accepté de "vendre" une Coupe du monde !... Eh bien figurez-vous que je ne suis pas loin de penser exactement la même chose concernant ce qu'il s'est passé ce 24 juin 1995 à Johannesburg : comment un spécialiste et un amoureux du Rugby comme vous peut-il - alors qu'il sait ce que représente le Rugby en Nouvelle-Zélande, à savoir la même chose que le Foot au Brésil ! - penser sérieusement que les Blacks se seraient laissés, par des petits arrangements politico-politiques, "délester" d'une Coupe qui leur était - sportivement - promise, et ce sans se rebeller ?!... Tout ça paraît bien improbable, pour ne pas dire impossible, au simple observateur que je suis ! Et si - tout comme pour la France en 1998 - l'Afrique du Sud avait juste gagné parce que sur 1 match (juste 1 !), elle a été, tout simplement, meilleure que la Nouvelle-Zélande ? (que les statistiques disent le contraire ou non). Mais bon, j'en reste là, puisque vous dites que PERSONNE ne vous fera changer d'avis, personne, c'est personne, et donc encore moins... un simple néophyte ! <img src="/blog/themes/default/smilies/smile.png" alt=":-)" class="smiley" /><br /> <br /> Cordialement,<br /> <br /> Un Citoyen ordinaire</p>