Bloc-notes

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

La haine est son métier

, 04:20

Très récemment (le 22 décembre dernier), j'ai parlé de ce "pauvre Zemmour" qui en recevait de tous côtés... Mais sans doute n'avais-je pas eu connaissance du bouquet - sur lequel je suis tombé par hasard, en écoutant en différé l'émission "On n'est pas couché" en date du 4 octobre 2014, et consacrée à l'examen critique de Le suicide français. Le maître de cérémonie, Ruquier, fit à l'auteur des objections sévères, mais toujours sur le ton d'une courtoisie de bon aloi, qui doit être la règle en face d'un invité, avec qui on n'est pas obligé d'être d'accord.

Lire la suite...

Le bourgeois Badinter

, 14:05

Le dernier Magazine du Monde (daté de ce jour) tente de nous faire pleurer de tendresse, en sortant de la naphtaline, dès la couverture, le ci-devant avocat Badinter : "l'ombre de la guillotine est partout", pleurniche ce grand bourgeois (lui qui s'en alla jadis racontant qu'il avait appris la nouvelle de la victoire de Mitterrand, le 10 mai 81, alors qu'il était en train de se préparer une salade. Ça fait peuple, non ?), visitant la prison de la Santé en cours de rénovation.

Lire la suite...

La Valoche à son Flanby

, 06:50

Hélas, il nous faut revenir sur le sujet, puisqu'il est d'une brûlante actualité, et même cuisante pour le principal intéressé - quand bien même les secrets d'alcôve ne sont pas exactement le genre de la maison. La maîtresse renvoyée comme une domestique à tout faire se venge, et pas toujours avec élégance. Et j'ai trouvé par exemple que le passage décrivant une tentative de suicide relevait du Grand Guignol (dans les mêmes locaux, avec un 357 Magnum, un certain de Grossouvre pourrait certifier qu'on ne se rate assurément pas).

Lire la suite...

La philosophie sociétale de Poelvoorde

, 05:12

L'acteur Benoît Poelvoorde, fort invité sur tous nos plateaux, et grand oracle parmi tant d'autres médiatiques crétins, vient paraît-il de "multiplier les coups de gueule", en s'en prenant aux opposants au mariage gay. Au sujet de l'importance de la très récente Manif pour tous, il a affirmé "ne pas comprendre que l'on remette en cause ces évolutions de société" [sic].

Lire la suite...

Insupportable, ingrate pouilleuse

, 09:10

De plusieurs côtés, de bons amis me pressent, que dis-je me somment d'écouter la furieuse harangue d'une future ministre aux dents longues. Soit.
De celle qui est devenue, divine surprise, ministre de la Culture, je ne connaissais jusqu'ici qu'un roman assez médiocre et besogneux si émoustillant, contant sans grand talent, dans le sillage d'Annie Ernaux ("l'irruption de la petite culotte sale dans la littérature", a dit de cette dernière je ne sais plus quel critique, ô combien avisé) mais un ton au-dessus tout de même, car la demoiselle possède des Lettres, l'impossibilité d'aimer en dehors de sa classe sociale.

Lire la suite...

- page 3 de 13 -