Bloc-notes

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

À propos d'Hervé Gourdel

, 04:55

La France entière pleure la tragique disparition du guide Hervé Gourdel, décapité ou, plus exactement, égorgé par ses ravisseurs ; et ce deuil est solennel, puisqu'à nouveau les bâtiments officiels vont en porter témoignage. Mais je crains fort qu'il y ait, mêlées à ces pleurs, beaucoup trop de larmes de crocodile.
C'est pourquoi il faudrait d'abord être abrupt, et poser la question : qu'allait-il faire dans cette galère ? Car nous savons, hélas, à quel point cela est une galère.

Lire la suite...

Sommes-nous tous des enfants de Gaza ?

, 05:04

Si le conflit meurtrier opposant l'État d'Israël aux terroristes du Hamas est allé, hélas, en s'amplifiant, les commentaires qu'il a entraînés chez nous, en particulier sur les médias tout acquis à un seul camp, ont aussi donné dans la démesure, réclamant "l'arrêt du massacre des Palestiniens" ou encore, allant jusqu'au bout de l'outrance ordurière, proclamant "nous sommes tous des enfants de Gaza"...

Lire la suite...

Carnage sur une plage

, 05:04

De violentes manifestations en faveur des "Palestiniens" ont essaimé un peu partout en France, à telle enseigne que le Ministre de l'Intérieur, paraît-il, songe à une interdiction. Mais comment s'étonner de cet état de fait, lorsque la désinformation bat son plein ?

Lire la suite...

Honteux silence d'État

, 04:50

Lorsque j'ai rédigé mon dernier billet, il y a moins d'une semaine, j'ignorais que j'aurais à revenir très vite sur le sujet. Cela a été chose faite tandis que, mardi soir, la chaîne Histoire consacrait une émission aux "disparus" de la Guerre d'Algérie, avec un titre explicite, "Histoire d'un silence d'État". On reconnaît par là, d'ailleurs, que la parole fut longuement donnée à Jean-Jacques Jordi, dont j'ai déjà parlé. Mais pas seulement, loin de là !

Lire la suite...

Aimée et souffrante Algérie

, 03:46

Après les majestueuses et pourtant sobres commémorations du 6 juin 44, et avant les inévitables rodomontades qui ne manqueront pas de bourgeonner à propos de l'aide "inestimable" des maquis au débarquement de Provence, prenons le temps de combler notre retard : les moyens modernes favorisent la mise en boîte d'un nombre important d'émissions - on les verra plus tard ! ; encore faut-il trouver, ensuite, le temps de les savourer.
Justement, ce fut le cas pour moi, hier au soir, s'agissant d'une émission diffusée plus de deux ans auparavant (!), et consacrée à la Guerre d’Algérie.

Lire la suite...

- page 3 de 8 -