Bloc-notes

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

octobre 2009

jeudi, 8 octobre 2009

Votation

, 03:36

La prétendue "votation" de dimanche a recueilli des scores soviétiques. Pas étonnant, c'est le P. C. qui était le sous-marin de la consultation. Le P. C. qui, lui, fait 2 % des voix quand le suffrage n'est pas truqué.   [Votation citoyenne sur l'avenir de la Poste, après-midi du 4 octobre]  ...

Lire la suite

vendredi, 9 octobre 2009

Alain, tu nous affoles !

, 22:57

Et la grande dolichocéphale Sur son sofa s'affale Et fait la folle Chaque pré vert Je ne pensais pas devoir revenir sur cette pénible affaire Polanski aussi rapidement. Malheureusement, l’intervention à mon sens scandaleuse et frisant la diffamation d’Alain Finkielkraut, ce matin, sur les ondes de...

Lire la suite

mercredi, 14 octobre 2009

Népotismes...

, 04:45

Certes, c'est bien une marque de népotisme cette candidature à l'Epad. Certes. Mais ceux qui hurlent aujourd'hui ont oublié les agissements de Tonton (Papamadit pour le fils, Musée d'Orsay pour la maîtresse du moment), et n'ont pas pipé mot, à l'époque...  ...

Lire la suite

samedi, 17 octobre 2009

Ça déménage, une fois !

, 18:03

Et ce sera la dernière, eu égard à mon âge, et au considérable travail que j'ai dû accomplir pour mener cette immense tâche à bien (?), depuis trois mois ; sans compter le branle initial fourni par mon fils, échappé pour quelques heures de dur labeur de haute technologie, à la bousculade de...

Lire la suite

lundi, 19 octobre 2009

Démagos

, 04:20

Ces Saint Jean Chrysostome de bas étage, qui voulaient faire du jeune Sarko une machine de guerre dirigée contre David Douillet (oubliant opportunément - entre tant d'autres - leur Boucheron d'Angoulême), en sont, fort heureusement, pour leurs frais. La démagogie ne gagne pas à tous les coups.  ...

Lire la suite

jeudi, 22 octobre 2009

Mademoiselle Chambon

, 03:58

Allez, une fois n'est pas coutume, ce ne sera pas un coup de gueule. Mais une invitation pressante à aller voir Mademoiselle Genseigne, pardon Mademoiselle Chambon. Cela m'a fait songer, tantôt au tube de Sheila, Adios Amor (Adios Amor, je m'en vais ce soir...) et, tantôt, dans un tout autre registre, au poème d'Aragon mis en musique par Brassens (Ce qu'il faut de regrets pour payer un frisson). De plus, les deux acteurs principaux, Sandrine Kiberlain et Vincent Lindon, furent, il n'y a pas si longtemps, époux à la ville. Bref, j'ai adoré. Et comme je sais être lu par une majorité d'enseignants, je recommande l'époustouflante séquence qui ouvre le film sur le complément d'objet. Et cela m'a...

Lire la suite

vendredi, 23 octobre 2009

De la cagnotte

, 19:53

Art. 12 - Lorsqu'un enfant se sera absenté de l'école quatre fois dans le mois, pendant au moins une demi-journée, sans justification admise par la commission municipale scolaire, le père, le tuteur ou la personne responsable sera invitée, trois jours au moins à l'avance, à comparaître dans la salle...

Lire la suite

lundi, 26 octobre 2009

Abstention et peine symbolique

, 05:16

"Villepin condamné pour n'avoir rien fait ! Jamais personne n'a été condamné pour avoir omis de faire quelque chose !", s'est écrié, dans une belle envolée de manches, Me Metzner, défenseur de l'ancien Premier Ministre, lors du procès Clearstream....

Lire la suite