Bloc-notes

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

juin 2004

mardi, 1 juin 2004

Été 44

, 18:24

On savait depuis belle lurette (au moins, depuis vingt ans, depuis le magistral "Tant qu'il y aura des profs"), la qualité de réflexion et de documentation de Patrick Rotman. Le documentaire que nous a offert hier soir France 3, Été 44, est de la même veine....

Lire la suite

dimanche, 6 juin 2004

Commémoration

, 17:24

Ça pétarade dans tous les coins, grenades au plâtre et balles à blanc, et parades en tous genres. Et France-Inter d'en mettre une nouvelle couche : le six-juin, c'est notre libération à tous !...

Lire la suite

mardi, 8 juin 2004

Cnil & Ligue européenne...

, 17:15

Faut suivre avec beaucoup d'attention l'actualité du Net pour apprendre que la Cnil (Commission nationale Informatique et libertés) a décidé de porter le pet auprès du Parquet de Bourges (car l'organisme dont je parle a son siège dans le Cher) contre une "Ligue" apparemment sans but...

Lire la suite

jeudi, 10 juin 2004

Marcel Rouchette

, 16:04

Il y a vingt-sept ans disparaissait l'Inspecteur général Marcel Rouchette. Naturellement, ce nom ne dira pas grand-chose à nombre de mes lecteurs (du moins, les non-enseignants)....

Lire la suite

lundi, 14 juin 2004

Foot

, 07:28

Je m'apprêtais à faire part de mes sincères condoléances à tous les passionnés de football, quand les trois dernières minutes ont changé la donne... contre le cours du jeu ! Bon, je dis contre le cours du jeu, car si dans la première mi-temps, les Français ont su se créer de nombreuses occasions, devant des Anglais attentistes, la vapeur s'est nettement renversée lors de la seconde mi-temps. Alors, je dis bien que c'est contre le cours du jeu, et que ces deux pénalités, durant les arrêts de jeu sauf erreur, m'ont paru bien suspectes. M'ont paru, car je ne connais rien aux règles du foot, mais j'ai apprécié certaines "figures", et la virtuosité de pieds diaboliquement habiles... Et...

Lire la suite

mercredi, 16 juin 2004

Action directe

, 07:25

Mme Joëlle Aubron, a-t-on appris, vient d'obtenir une suspension de peine "pour raison médicale". En attendant la libération des autres connards d'assassins, qui doivent une fière chandelle à Mitterrand, lequel leur a permis de poursuivre leurs méfaits pendant des années supplémentaires (de 79 à 87 : plus d'une centaine d'attentats, et une dizaine de meurtres). Elle est sortie coiffée d'un keffieh palestinien, aussi bornée qu'elle était entrée. Ses comparses suivront. Tous ces braves gens sont ou seront accueillis, à leur sortie, par des groupies énamourées : une sorte de trafic d'héroïnes... Aux dernières nouvelles, la Chancellerie n'a pas encore décidé si leurs victimes...

Lire la suite

samedi, 19 juin 2004

Ne me parlez plus de Grenoble !

, 07:22

Oh fatche de con, ne me parlez plus de Grenoble ! La construction d'une nouvelle ligne de tramway, qui commence par éliminer une centaine de places de parking (où les réinstallera-t-on ?) et des centaines d'arbres (quand les nouveaux refleuriront-ils ?), entraîne un boxon pas possible, dans les...

Lire la suite

mardi, 22 juin 2004

Suer la haine

, 07:17

Quel scandale que cette nouvelle garde à vue de Jean-Christophe Mitterrand, le fils de son père (et son ancien Conseiller à la Présidence de la République de 1986 à 1992) ! Ah, on a honte d'être Français, Monsieur !...

Lire la suite

lundi, 28 juin 2004

Triste pays ! Tristes mœurs !

, 15:52

Pourquoi le celer ? L'air du temps, instillé depuis tant d'années, en particulier à l'instigation de Lang (que certains déclarent flamboyant, et que je considère comme un bien triste sire), nous vaut bientôt des Gay Pride toute l'année. Certes, il n'y a pas de honte à "en" être, mais...

Lire la suite