Bloc-notes

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Bon public ! Est-ce qu'ils t'auront ?

, 20:32 - Lien permanent

C'est là le titre d'un opuscule (de 350 pages, tout de même) paru en 1956 et qui concernait une "enquête sur quelques publicités, propagandes, préjugés et partis pris - gaietés et scandales". Il avait été rédigé par un Inspecteur général, si j'ai bonne mémoire, un homme féru de latin et de grec (il était en effet l'auteur de nombreux ouvrages sur l'apprentissage du latin).
J'ai songé à ce titre à l'emporte-pièce en prenant connaissance, à 10 000 km de chez moi, des premiers résultats, plus exactement des sondages qui éliminent sans discussion possible Fillon de la course finale à l’Élysée.

Lire la suite...

Deux frères...

, 06:36 - Lien permanent

On annonce la disparition d'Henri Emmanuelli, à la suite d'une longue maladie, selon la formule consacrée. Il était âgé de 71 ans, et président du Conseil départemental des Landes - après avoir été longuement député de ce même département. Tout aussitôt, ses anciens camarades de parti de le couvrir de fleurs, toutes plus sincères les unes que les autres et nullement hyperboliques, cela va sans dire.

Lire la suite...

Hypocrite, ôte d'abord la poutre de ton œil !

, 11:21 - Lien permanent

L'incroyable collusion médias-justice type "mur des cons" se poursuit, afin de tenter de manipuler, c'est l'évidence même, le vote des Français - en faveur de l'ancien conseiller privilégié de Hollande, qui fut aussi son ministre de l'économie.

Lire la suite...

Campagne

, 05:36 - Lien permanent

C'est une étrange chose que de suivre, même d'assez loin, la campagne électorale qui déjà bat son plein, alors qu'elle n'est pas officiellement ouverte. Et je note combien la quasi-totalité des médias - surtout audio-visuels - tirent à boulets rouges sur celui qui était encore, il y a moins de deux mois, l'indiscutable favori, sans aucune retenue et surtout sans aucun esprit critique. De nombreux professeurs de droit - qui valent bien, en compétence juridique, Éliane Houlette, la procureur du parquet national financier et sa clique scandaleusement partisane - s'élèvent contre la mise à mort de Fillon, et pointent l'inanité des reproches qui lui sont faits à longueur d'antenne.

Lire la suite...

On entend mille voix qu'on ne peut démêler (2)

, 04:31 - Lien permanent

[suite]

Le terrain étant ainsi déblayé comme nous l'avons vu hier, nous pouvons entrer (enfin !) dans le vif du sujet, pour lequel il n'est que deux questions qui vaillent :

- y a-t-il eu emploi fictif et détournement de fonds publics ?

- la justice, qui certes se doit d'être implacable, est-elle légitimée dans sa démarche précipitée, et absolument impartiale vis-à-vis des faits ? Mais aussi : la "media-politique" (pour reprendre l'expression du général B. Soubelet) a-t-elle quelque chose à voir avec la justice impartiale ?

Lire la suite...

- page 1 de 175