XLIV. Le fils de Stephenson, Robert. Les ponts sur mer

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 


- Et le fils de Stephenson, Monsieur, demanda Francinet, qu'est-il devenu ?
- Robert a suivi les nobles exemples de son père.
Malgré la fortune que celui-ci lui avait laissée, il n'a jamais cessé de travailler, et, comme son père il a appliqué son esprit à faire de nouvelles découvertes.

 

 

C'est lui qui a inventé les fameux ponts tubulaires, énormes tuyaux de fonte dans lesquels passent les voyageurs et les trains de marchandises, par-dessus les fleuves et même les bras de mer.
On doit à Robert le viaduc Britannia qui traverse la mer et conduit de l'île d'Anglesey à l'Angleterre. Au-dessous
peuvent passer les plus hauts navires.
Robert aida son père à construire le chemin de fer de Paris à Rouen et celui de Marseille à Avignon.
Il a fait d'autres travaux grandioses, qui rendront son nom immortel comme celui de son père.