Boire ou lire, il faut choisir !

Vote utilisateur: 1 / 5

Etoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Tout ce qu'on peut penser à partir de la lecture de ce texte si court mais si pertinent, c'est qu'il nous parle de ce qui se passe dans une république bananière, dont les preuves de l'existence ne cessent de nous être fournies... Cette république bananière, c'est notre pays, tel qu'il est lentement devenu.
Et qu'on ne vienne pas me parler de la TGB.

 

Les bistrots ouvrent tôt et ferment tard. Les bibliothèques ouvrent tard et ferment tôt.

 

Étonnons-nous si les Français boivent beaucoup et lisent peu, si on s'épuise à éponger en aval ce qu'on favorise en amont.

Ouvrez les vannes des bibliothèques aussi grandes que celles des bistrots !

 

Les bibliothèques, comme les musées, doivent ouvrir aussi le dimanche. Que penser d'une société qui a su ouvrir bistrots, tabacs et pompes à essence tous les jours, et qui rationne la lecture ?

 

 

© Un lecteur versaillais du Monde, 9 février 1988

 

 


 


Texte soumis aux droits d'auteur - Réservé à un usage privé ou éducatif.