Bertrand RAIMBAUD
de SIMIANE

Baron de Gordes



1513 - 1578
  Bertrand Raimbaud de Simiane est l’aîné d'une famille de dix huit enfants. Dès l'âge de sept ans, son père le confie au Chevalier Bayard, qui va lui apprendre le métier des armes.
En 1521, il est au siège de Mezières, puis participe aux nouvelles guerres d'Italie. Il a la douleur d'assister à la mort de Bayard en 1524.
Pendant 25 ans, il sert le connétable de Montmorency. En 1552, il épouse au château de Laval, Guigonne Alleman, petite nièce de Bayard, dont il aura six enfants.
Grièvement blessé au siège de St-Quentin (1557), Gordes est lieutenant-général en Dauphiné en 1540, après avoir été fait chevalier de St-Michel trois ans auparavant. Grâce à lui, les guerres de religion seront pour un temps stabilisées.
C’est sur ordre du roi qu’il fait arrêter le baron des Adrets, à Lumbin, en 1569. Cependant il intercédera aussitôt auprès de Charles IX et François de Beaumont sera libéré en 1571. En août 1572, Gordes risquera sa tête, en refusant d'obéir aux ordres du roi et évitera ainsi au Dauphiné un massacre de la Saint-Barthélemy.
Henri III ayant succèdé à Charles IX, les chefs protestants dont Dupuy-Montbrun vont s'emparer d'une partie du trésor du nouveau roi à son retour de Pologne.
Château de Gordes à Laval
  Fidèle au trône, Bertrand de Gordes va tenter de se saisir de Dupuy-Montbrun. D'abord battu au pont de l'Oreille dans le Diois, il s'empare du chef protestant au pont de Blacons. Le roi ordonne qu'il soit châtié pour crime de lèse-majesté.
Gordes demande la grâce de son adversaire, mais Henri III la lui refuse et le 11 août 1575, Montbrun est décapité.
Gordes tiendra Lesdiguières, le succèsseur de Montbrun, en respect, mais au cours d'une nouvelle campagne, il succombe à la maladie et meurt à Montélimar le 21 février 1578.