Middlebury.edu : à propos du Silence de la mer

Note utilisateur:  / 2
MauvaisTrès bien 

mardi, le 6 avril :

--Triumph des Willens (Leni Riefenstahl, 1934): Nous aurons l'occasion en classe de visionner quelques scènes du film. Ce documentaire est un film de propagande dont la création fut décidée et subventionnée par Hitler et le Parti National Socialiste d'Allemagne en 1934. L'on y trouve des éléments qui suggèrent une parenté avec le roman de Saint-Exupéry.

--Qu'est-ce qu'un journal "collaborateur" ? Chaque étudiant ira dans la salle des microfilms à Starr pour consulter un numéro - n'importe lequel - du quotidien Aujourd'hui (côte: 791). Aujourd'hui, un quotidien parisien qui a paru dès le début de l'Occupation en 1940 jusqu'à la Libération en 1944, était un journal non-clandestin collaborateur : il fut censuré par la Propaganda Abteilung de l'armée allemande. Dans les pages du journal, on ne pouvait publier que ce qui était permis par les Allemands. Difficile sinon impossible, donc, de s'opposer à l'idée de collaborer avec l'ennemi. Afin de dégager une façon intéressante dont le journal Aujourd'hui représentait la vie sous l'Occupation, chaque étudiant fera une photocopie d'une page du journal. Il peut, selon vos préférences personnelles, s'agir d'une publicité, d'un dessin de Guérin à la une, d'une nouvelle concernant la vie culturelle des Parisiens, etc. Ne choisissez pas tout simplement un article politique proprement dit. Au contraire, essayez de trouver un article d'apparence plutôt banal pour voir comment la censure s'infiltre dans les moindres aspects de la vie sous l'Occupation. Chaque étudiant apportera une dizaine de copies de sa page en classe pour que nous puissions tous partager et discuter nos découvertes. Je ramasserai en classe à la fin de l'heure une photocopie de votre article ainsi qu'un paragraphe où vous aurez résumé l'intérêt de l'article que vous avez choisi.

mardi soir, 6 avril :

Visionnement obligatoire du Silence de la mer (Jean-Pierre Melville, 1949) à Sunderland 110 (deux séances, à 19h30 et à 21h00). Nous parlerons du film et de la nouvelle jeudi en classe.

Le Silence de la mer (en entier):

Questions sur la lecture:

1. De quelle façon l'officier allemand se comporte-t-il en arrivant chez l'oncle ?

2. Décrivez l'apparence physique de l'officier.

3. Quel est le nom de l'officier ? D'après l'oncle, est-ce un nom typiquement allemand ?

4. Pourquoi le bruit des pas de l'Allemand est-il alternativement fort et faible ?

5. Qu'est-ce qui est "convenable" dans le comportement de l'officier ?

6. Qu'est-ce qui fait plaisir à l'Allemand lorsque il entre dans la cuisine ?

7. Décrivez l'habillement de l'Allemand lorsqu'il descend se réchauffer auprès du feu.

8. De quelle manière l'officier compare-t-il son pays natal au lieu où il se trouve ?

9. Quels sont les sujets qui habitent le cœur de l'Allemand ?

10. Pourquoi la nièce ne parle-t-elle pas ?

11. Quel rapport y a-t-il entre le conte de "la Belle et la Bête" et le contexte dans lequel l'histoire de Vercors a lieu ?

12. Pourquoi la nièce casse-t-elle son fil à un moment donné ?

13. Que fait la jeune fille du château voisin du père de l'Allemand lorsqu'elle attrape un moustique ?

14. Pourquoi l'Allemand va-t-il à Paris ?

15. Pourquoi l'Allemand ne serre-t-il pas la main de l'oncle à la Kommandantur ?

16. Qui a ri de l'Allemand ?

17. Qui sont les "diables acharnés" dont parle l'Allemand ?

18. Où va L'Allemand à la fin de l'histoire ? Pourquoi ?

19. Quel est le seul mot que la nièce prononce dans la présence de l'Allemand ?

20. L'Allemand arrive-t-il au cours de l'histoire à "vaincre le silence" qui règne sur la maison ?

À vous la parole !

-- Voyez-vous, dans ce récit, des moments où l'oncle et sa nièce "résistent" à "l'occupation" physique et spirituelle de l'officier allemand ? Où ? De quelle façon ? Voyez-vous un élément de "collaboration," malgré l'accord tacite entre l'oncle et sa nièce de garder le silence ? Expliquez.

-- Comparez le film à la nouvelle. Jean-Pierre Melville fut-il, d'après vous, "fidèle" à l'histoire de Vercors ? Le film fut tourné en 1946, c'est-à-dire un an après la Libération. Voyez-vous des aspects/des épisodes dans le film qui montrent que le film ne peut pas avoir été tourné avant la fin de la guerre ? Expliquez.

-- DEVOIR ÉCRIT (trois pages dactylographiées à rendre en classe à la fin de l'heure). Commémoration et Résistance: Dès la fin de la Deuxième Guerre mondiale, Le Silence de la mer a servi d'emblême de la façon dont les Français ont vécu sous l'Occupation. Pendant la guerre, par contre, les partis politiques de gauche ont reproché à Vercors d'avoir été trop laxiste dans son attitude vis-à-vis de l'ennemi. Beaucoup de Résistants auraient voulu voir dans la nouvelle une lutte beaucoup plus acharnée et moins "lyrique" contre l'Occupant. Écrivez soit un compte-rendu du livre où vous jouez le rôle d'un Résistant qui condamne l'ouvrage, soit encore un compte rendu du livre où vous jouez le rôle de Vercors, qui défend sa nouvelle. Dans votre compte-rendu, appuyez-vous sur des passages précis du livre pour justifier votre opinion.

--Au revoir les enfants (Louis Malle, 1987): À la fin de l'heure, nous aurons l'occasion de voir comment Louis Malle, dans son film, récrit l'histoire de l'Occupation de façon à mettre en question le mythe "résistantialiste" que préconise Vercors dans son roman.

 

 

 Télécharger ce questionnaire

 

Retour au texte extrait du Silence de la mer