Bloc-notes

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Le scandaleux Proviseur

, 09:10 - Lien permanent

Et je reviens sur les propos d'hier, car décidément cette triste affaire m'a donné à penser.
D'une part, une société permissive jusque dans tous les excès, qui s'interroge avec tendresse sur le mariage homosexuel et la possibilité pour de tels attelages d'accueillir des enfants.
D'autre part, un Proviseur homosexuel méchamment sanctionné... D'une part des jeunes déboussolés - et on les comprend - étalant leurs affaires souvent médiocres, mais parfois terribles (les récits de viols en réunion se rencontrent sur de nombreux blogs - info ou intox, je ne saurais dire), d'autre part un Proviseur adulte qui se montre à nu, avec ses grandeurs (oui, ses grandeurs) et ses faiblesses de simple humain. Et c'est ce dernier qui est sanctionné, alors qu'on devrait pouvoir remonter les filières des blogs, retrouver et punir les auteurs de viols...
Et il me revient une histoire, une histoire qui semble montrer que la mésaventure survenue au Proviseur n'est pas sans appel. Oui, il me souvient d'un enragé vidé de l'Éducation nationale - ayant même goûté la paille humide des cachots (auparavant, ayant insulté ses juges, révélant cyniquement à l'un d'entre eux comment, en réunion, lui et ses potes se tapaient sa fille).
Et puis, divine surprise, la Gauche arrive au pouvoir, avec des revenants. Par le fait de Jospin et de quelques autres princes, l'ancien enragé révoqué de l'Éducation nationale finit sa carrière... dans l'Éducation nationale justement (cherchez l'erreur) au plus haut grade qui plus est, c'est-à-dire comme Inspecteur général (cherchez l'erreur).
Tu vois, Michel, il te suffira d'attendre quelques années : l'Inspection générale, cet ordre contemplatif, t'accueillera sans nul doute, à bras ouverts !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet