Bloc-notes

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Olivier Guichard

, 20:36 - Lien permanent

On nous annonce la disparition d'un des éléphants du gaullisme, Olivier Guichard.

Je ne m'arrêterais pas à cet événement, somme toute banal et qui nous atteindra tous, gaullistes ou pas, si Olivier Guichard n'était attaché, dans le souvenir de beaucoup de femmes et d'hommes de ma génération, aux balbutiements d'une modernisation de l'enseignement qui souhaitait sortir de l'anonymat pour étendre ses bienfaits sur une grande échelle.


Ce fut une période d'immense espoir, de raisons d'enseigner, d'enthousiasme parfois débordant : les débordements, les naïvetés de la jeunesse.

Ce fut l'époque du plan dit Rouchette, par exemple, du tiers temps et de nombre de pratiques libératrices, de la radio et de la télévision scolaires - y compris en direction des adultes !

Guichard fut le Ministre de l'Éducation nationale qui encouragea autant qu'il le put, qui accompagna tout cela.

Bon, ça mérite qu'on puisse lire, sur ce site, un texte de lui.
En hommage.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet