Bloc-notes

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Ferry boite

, 11:43 - Lien permanent

Il faut encore parler du monde éducatif. La Provence, toujours elle, met en vedette un groupuscule aixois composé de professeurs (mais oui !) qui s'attache à brocarder le Ministre Ferry, comme il s'était jadis attaqué à Claude Allègre.

Après Allègre ment (oh ! Que c'est fin !), voici donc Ferry boite (pour les non-initiés, ce terme est un emprunt au Marius de Pagnol, dans lequel un personnage prononce ainsi le nom du ferry-boat qui traverse le Vieux-Port sous l'ancien pont transbordeur) !
Oh ! Ce qu'elle est fine, cette mise en boîte !

Avec ceux qui prétendent diriger eux-mêmes, sans autre mandat que leur foutu égoïsme (et leurs raisonnements de boiteux), la carte scolaire, ces professeurs aixois forment une belle cohorte : celle de ces trop nombreux fonctionnaires qui se conduisent comme des libéraux (tout en étant frileusement à l'abri des aléas du système libéral). Qu'on les mette à la porte ! Le système ne pourra s'en porter que mieux ! Et je suis sûr que nos libéraux sauront créer et gérer des écoles, qu'ils feront tourner avec efficacité (défense de rire, naturellement).

Au pas, ou à la porte, avait jadis ordonné (sans succès) Pompidou. Bon, c'était un peu martial. Mais quand tout s'effiloche et que des filous en profitent pour insulter leur(s) Ministre(s), pour dire et faire n'importe quoi, c'est le seul moyen pour reprendre les choses en main.


Mais voilà, qui veut les reprendre en main ?

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet