Bloc-notes

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Carte scolaire, encore...

, 18:05 - Lien permanent

On me dira tout ce qu'on voudra : on ne m'ôtera pas pour autant de l'idée qu'un chef d'orchestre invisible mais cyniquement attaché à foutre le bordel dirige en sous-main les vertueuses indignations des parents d'élèves à propos de la carte scolaire (oui, j'y reviens).

J'ai parlé l'autre jour de ce que je constatais dans le Vaucluse. Or me voici dans la froide ville de Digne, et je remarque des attitudes en tous points identiques.

Car La Provence, qui titre sur "le projet de carte scolaire vivement critiqué", montre complaisamment les enseignants, les élus et naturellement les parents "venus de tout le département malgré le froid" (pauvres chéris...) protester contre la douzaine de fermetures de classes.

C'est en petits caractères qu'on peut lire qu'il y aura dix ouvertures... Et les slogans de fleurir, contre la pénurie et tout ce qu'on voudra.
Éducation du peuple, que de mensonges on profère en ton nom ! Car il faut naturellement maintenir "les postes" là où il n'y a plus d'élèves, et en créer de nouveaux là où les effectifs augmentent...

Jusques à quand le bon populo tolérera qu'on se foute ainsi de lui, et qu'une corporation, sous prétexte de défendre le service public, plie le public à son propre service ?

Tiens ! Je vois que c'est la Monique qui doit se dépêtrer de ce guêpier. Bon courage à elle !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet