Bloc-notes

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

La fin de la fin de l'Histoire...

, 04:40

Ce diable d'Alain Finkielkraut a encore frappé. Dans Le Figaro d'hier, il parle longuement, à propos de la barbarie parisienne d'il y a une semaine, de "la fin de la fin de l'Histoire".
Il rappelle que très récemment, le Nouvel Obs a osé battre le rappel contre la pensée "nauséabonde et putride" de ceux qui ne pensent pas comme le politiquement correct, et a promis, sur sa couverture, que l'hebdomadaire contenait "0 % de Finkielkraut, Zemmour et les autres". À ne pas croire...

Lire la suite...

Terre d'élections...

, 03:55

C'est une histoire certes très pénible, et dans laquelle il faut prendre en compte la douleur d'une famille. Mais pas seulement : le bien public doit l'emporter sur les considérations personnelles ; et comme je ne connais pas exactement les tenants et les aboutissants de cette histoire (mais qui les connait ? Certainement pas le préfet du lieu, qui s'est cru autorisé à prononcer des paroles honteuses, et qui jugent le personnage), je vais en parler avec prudence.

Lire la suite...

Mora... nocive, ou Morano sous le feu des critiques

, 06:05

Eh bien voilà, après nous avoir enfumés par toutes les vaticinations au sujet des migrants, "chances de l'Europe", voici que les zélateurs de la pensée unique, dédaignant - et pour cause - les vrais problèmes, sonnent l’hallali et excitent les gueux contre Nadine Morano, coupable à leurs yeux d'avoir cité un propos (avéré) du Général de Gaulle ! Dire combien je suis écœuré par la façon dont cette personne (peut-être maladroite ?) continue à se faire enfoncer, y compris à l'intérieur de son propre parti, y compris au sein du FN (seul, le vieux Le Pen la défend, c'est tout de même un comble !) est insuffisant...

Lire la suite...

L'humanité échouée

, 05:10

"Pas plus que nous voyons la maladie quand nous nous promenons dans la rue, nous ne mesurons ce qu'il peut y avoir d'immoralité derrière la façade que l'humanité nous montre" (Henri Bergson, Les deux sources..., p. 7).

Naturellement, je sais bien que je vais être traité - avec beaucoup d'autres - de cynique sans-cœur. Je m'y attends. Mais tout de même, depuis deux jours, on ne voit plus que cette photo, sur le Net et ailleurs : cet enfant (syrien ?) échoué sur une plage turque.

Lire la suite...

La "colère" des gens du voyage

, 05:10

Ainsi donc, parce qu'ils étaient en colère paraît-il, une soixantaine de "gens du voyage" ont bloqué, entre vendredi soir et samedi midi, soit pendant plus de 12 heures, les six voies de l'autoroute A1, une des plus fréquentées d'Europe. Et quand ils se sont enfin retirés - après avoir obtenu satisfaction ! - ils ont laissé derrière eux, à cause de leurs feux de pneus et de poubelles et des arbres qu'ils n'avaient pas hésité à tronçonner, non seulement un spectacle d'une rare désolation, mais encore des dégâts considérables causés à cet axe routier majeur. Qui va payer l'addition ?

Lire la suite...

- page 2 de 59 -